CHRONIQUES D'UN SUISSE ERRANT

Adapté de l'anglais par Guillaume Chenevière

CASELLA ALEXANDRE


Difficile de vivre une enfance plus improbable que celle d’Alexandre Casella, né à Naples en 1936 d’une intellectuelle juive d’Europe centrale et d’un aristocrate napolitain. A sept ans, il se réfugie en Suisse avec sa mère pour échapper aux Nazis. A douze ans, il est rapatrié de force par son père pour être placé dans un internat jésuite près de Naples. A quinze ans, il se réfugie en Israël avec sa mère, le temps d’acquérir une nouvelle identité sous le nom de Daniel Orr. A vingt ans, il accompagne sa mère - invitée à Pékin par les dirigeants de la toute jeune République populaire de Chine - au cœur de ce qui est alors considéré comme « l’antre du diable ». Ce voyage fondateur, où il découvre aussi le Vietnam, inspire à Daniel Orr, entre-temps redevenu Alexandre Casella, une passion pour l’Asie qui va guider son existence. Journaliste, il vit des expériences mémorables – de l’offensive du Têt à une interview historique du prince Sihanouk, en passant par la révolution culturelle chinoise. Chargé de mission au Vietnam par le CICR, il dénoncera à son retour les faiblesses de la politique asiatique de l’institution dans un article du «Monde» qui fait sensation. Après un interrogatoire plein d’humour involontaire, la Confédération lui accorde la nationalité suisse
en 1971. De ce parcours chaotique sortira une longue carrière au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, qu’Alexandre Casella a racontée dans « Breaking the Rules », publié à Genève en anglais et à Pékin en chinois. Il fait ici le récit passionnant de ses années de jeunesse – un véritable roman – avec un esprit caustique des plus réjouissants.



34.00 CHF

Fiche technique

Format 15 X 22 CM
Nombre de volume 1
Nombre de pages 240
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 15/10/2013
Lieu d'édition GENÈVE
ISBN 9782832105856
EAN13 9782832105856

Revue de presse