TROIS HEURES DU MATIN

CAROFIGLIO GIANRICO


— Balikwas ! C’est un mot tagalog, la langue majoritaire des Philippines. C’est diffi cile à traduire. Ça veut dire quelque chose comme : bondir soudain dans une situation nouvelle et être  surpris, changer de point de vue, percevoir d’une manière différente ce que nous pensions connaître.

Là, je murmure sans réfl échir :

— Il y a à peine deux jours, je ne connaissais pas mon père.

— Eh bien ça, c’est balikwas.

En juin 1983, un Italien de dix-sept ans se retrouve à Marseille avec son père. Pour fi naliser un traitement médical, on préconise au jeune homme de ne pas dormir durant quarante-huit heures et de prendre à intervalles réguliers des amphétamines. Son père l’accompagne. Un livre initiatique aussi fi n qu’émouvant.

La rencontre que vous n’avez jamais eue avec votre père.

Gianrico Carofi glio est né à Bari en 1961. Procureur, conseiller du Comité anti-mafi a au Parlement italien, il a été sénateur de 2008 à 2013. Ses romans et ses essais sont traduits dans le monde entier.

Traduit de l’italien par Elsa Damien




24.40 CHF

Fiche technique

EditeurSLATKINE & CIE
Format14 X 21
Nombre de volume1
Nombre de pages224
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication02/03/2020
Lieu d'éditionGENÈVE
ISBN9782889441327
EAN139782889441327

Revue de presse