LE STRADIVARIUS DE GOEBBELS

IACONO YOANN


Ce récit est le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui, en 1943, Joseph Goebbels offre un Stradivarius  pour célébrer l’Axe Berlin-Tokyo.

Nejiko l’ignore alors, le violon appartient à un Français, Lazare Braun, musicien juif spolié et assassiné par les nazis. Elle ne  arvient pas à jouer de l’instrument. Tous les violons ont une âme. L’histoire du Stradivarius la hante.

Après-guerre, Félix Sitterlin, le narrateur, est chargé par les autorités de la France Libre de retrouver le violon volé. Il  rencontre Nejiko. Elle finit par lui confier son journal.

Pour écrire ce premier roman, Yoann Iacono, 39 ans, a enquêté plusieurs années en France, en Allemagne, au Japon et aux États-Unis où il a eu accès à des fonds d’archives aussi inédits que son sujet. Il a choisi le mode romanesque non pas pour mentir vrai mais parce que, comme l’écrivait Mark Twain, « si la réalité dépasse la fiction, c’est que la fiction doit rester crédible, pas la réalité ».

 




24.20 CHF

Fiche technique

EditeurSLATKINE & CIE
Format14 X 21 CM
Nombre de volume1
Nombre de pages272
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication05/01/2021
Lieu d'éditionGENÈVE
ISBN9782889441716
EAN139782889441716

Revue de presse