OEUVRES COMPLÈTES. FICTIONS BRÈVES 1841-1851 : MOUNY-ROBIN, CARL, HISTOIRE DU VÉRITABLE GRIBOUILLE

Édition critique par Olivier Bara, Jeanne Brunereau, Pascale Auraix-Jonchière et Ève Sourian

SAND GEORGE


Mouny-Robin

Assistant à l’Opéra de Paris à une représentation du Freischütz, opéra fantastique de Carl Maria von Weber, le narrateur de Mouny-Robin prend ses distances avec le rationalisme de son voisin français, désireux de tout expliquer « par amour du vrai », comme avec l’» amour du fabuleux » de son autre voisin, un Allemand livré aux fantaisies de son imagination. Ce narrateur invite à aller retrouver en pleine nature, loin du plafond et des quinquets de l’Opéra, les sources vives de l’imaginaire fantastique.

Carl

Dans cette courte nouvelle fantastique qui mêle musique et littérature, Carl, compositeur et chef d’orchestre viennois, semble revivre lorsqu’un jeune garçon, fils d’aubergiste maltraité par son père, révèle des dons insoupçonnés de musicien pendant ses crises de somnambulisme.

Histoire du véritable Gribouille

Le petit Gribouille, jugé sot et mal aimé par sa famille, s’enfuit dans la forêt, où sa rencontre avec diverses créatures surnaturelles affiliées au conte, comme Monsieur Bourdon, l’entraîne dans une quête de la sagesse. Réfugié sur l’île des fleurs, un espace à valeur d’utopie, il choisira grâce à sa marraine, la reine des prés, de se sacrifier pour pacifier un monde belliqueux mû par l’amour du gain.

Olivier Bara est professeur de littérature française du XIXe siècle et d’arts de la scène à l’université Lyon 2. Il a notamment publié Le Sanctuaire des illusions. George Sand et le théâtre (Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2010), codirigé Écriture, performance et théâtralité dans l’œuvre de George Sand (avec Catherine Nesci, Ellug, 2014) et George Sand comique (avec François Kerlouégan, UGA éditions, 2019).

Jeanne Brunereau est docteur ès lettres de l’Université Paris VIII. Elle a travaillé sur la presse féminine des trente premières années du XIXe siècle. Sur George Sand, elle a donné de nombreuses conférences qui s’attachent à montrer une œuvre féconde et un grand écrivain.

Pascale Auraix-Jonchière est professeure de littérature française du XIXe siècle à l’université Clermont Auvergne. Elle a co-dirigé le Dictionnaire George Sand (avec Simone Bernard-Griffiths, Honoré Champion, 2015), et publié George Sand et la fabrique des contes (Garnier, 2017).

Ève Sourian est professeure émérite au City College of New York. Elle a publié plusieurs éditions critiques d’œuvres de George Sand aux Éditions des femmes : Nouvelles (1986, rééd. 2018), Isidora (1990), Impressions et souvenirs (2005), Nouvelles lettres d’un voyageur (2005).




55.00 CHF

Fiche technique

EditeurHONORE CHAMPION
CollectionTEXTES DE LITTERATURE MODERNE ET CONTEMPORAINE
Format15 X 22 CM
No dans la collection0225
Nombre de volume1
Nombre de pages234
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication27/08/2021
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782745354235
EAN139782745354235

Extraits