LA MAISON DE LA TRÉMOILLE AU XVIIIE SIÈCLE

LABOURDETTE JEAN-FRANÇOIS


« Vous êtes sans contredit un des plus grands seigneurs du Roiaume ; vous avez peu d’égaux, beaucoup de gens au dessous et personne au dessus que les Princes du sang roial […] Vous êtes le plus ancien duc et un des premiers pairs de France ». Voici en quels termes le précepteur du jeune duc de La Trémoille évoquait le rang que son élève tenait dans le royaume de France au milieu du XVIIIe siècle. Parvenir à la dignité de duc et pair constituait l’idéal social de toute la noblesse, car les ducs tenaient le premier rang dans l’État après les princes. Ceux qui menèrent la révolte de la Cour des Pairs contre la monarchie en 1787-1788, continuaient même d’incarner toutes les prétentions politiques de la grande aristocratie, héritière de l’idéologie de Fénelon et de Saint-Simon. La maison de La Trémoille conserva-t-elle au XVIIIe siècle tout ce qui avait fait sa grandeur au cours des siècles précédents : les grandes charges, d’illustres alliances, la gloire militaire, la faveur du Roi, et une fortune bien gérée, lui permettant de manifester sa prééminence sociale ? Autant de questions auxquelles ce livre tâche de répondre.

Jean-François Labourdette, professeur honoraire d’histoire moderne à l’Université de Lille, a consacré des travaux originaux aux relations internationales dans l’Europe du XVIe au XVIIIe siècle, notamment entre la France et la péninsule ibérique. Plus récemment, il a publié deux ouvrages très documentés et novateurs sur la politique et la personnalité du roi de France Charles IX.




75.00 CHF

Fiche technique

EditeurHONORE CHAMPION
CollectionBIBLIOTHEQUE D HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE
Format15,5 X 23,5 CM
No dans la collection0066
Nombre de volume1
Nombre de pages520
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication27/10/2021
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782745356307
EAN139782745356307

Extraits