DANS LA TOURMENTE D'UN SIÈCLE

Genève 1914-2019

LESCAZE BERNARD MONNOYEUR PIERRE PAQUIER SERGE


En 1914, Genève a fêté le centenaire de son appartenance à la Suisse. Elle conservait toutefois des liens étroits avec ses arrière-pays gessien et savoyard grâce à son réseau très étendu de tramways. Au cours du XXe siècle, elle devient une ville internationale. Après le CICR, la Société des Nations et l’Organisation internationale du travail lui apportent une  renommée mondiale. Malgré les tourments du siècle et deux guerres mondiales, Genève connaît une prospérité sans précédent. La banque, la finance, l’horlogerie, le tourisme, les parfums et les arômes supplantent alors une industrie des machines déclinante.

En dépit d’une vie politique agitée, Genève vit un développement démographique dû à une forte immigration, d’abord helvétique, dans la première moitié du siècle, puis européenne et extra-européenne. La Grande Genève prend peu à peu forme, annonçant le XXIe siècle. L’inauguration du Léman-Express en 2019 (qui concrétise le Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse prévu dès 1881 et 1912) ouvre une nouvelle ère, comme, en 1919, l’installation d’un terrain d’aviation à Cointrin.

La politique et la culture n’ont pas été en reste. Les relations avec la Suisse se sont raffermies, en 1917, avec l’élection au Conseil fédéral de Gustave Ador tandis que la période se clôt avec celle de deux conseillères fédérales, Ruth Dreifuss en 1993 et Micheline Calmy-Rey en 2002. Sur le plan culturel, le XXe siècle est aussi celui d’Ernest Ansermet, de Jean Piaget, de Jean Starobinski ou de Nicolas Bouvier alors qu’on découvre les
premières exoplanètes et qu’on invente, au CERN, ce qui va devenir le web.

Trois historiens dressent un panorama de ce siècle, de ses inquiétudes comme de ses réalisations, qui imprègnent si fortement la Genève contemporaine, au cap du XXIe siècle.


Les auteurs

Bernard Lescaze, spécialiste d’histoire moderne, a consacré de nombreux ouvrages et articles à Genève, seul ou en collaboration. Il a été pendant près de vingt ans l’éditeur de la Revue du Vieux Genève.

Pierre Monnoyeur, historien de l’art, s’intéresse à l’histoire régionale, à celle du tourisme et patrimoine bâti. Il a publié en 2007 un ouvrage remarqué sur le Collège Calvin aux Editions Slatkine.


Serge Paquier, historien économiste, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Saint-Etienne est l’auteur d’une thèse importante sur l’essor des énergies (notamment de l’électricité) à Genève aux XIXe et XXe siècles.




37.05 CHF

Fiche technique

Format17 X 24 CM
Nombre de volume1
Nombre de pages476
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication14/05/2020
Lieu d'éditionGENÈVE
ISBN9782832109793
EAN139782832109793

Revue de presse