CAROLINE BOISSIER-BUTINI (1786-1836)

compositrice et pianiste genevoise. préface d'Olivier Fatio. Postface de Laurence Boissier

MINDER-JEANNERET IRÈNE


Caroline Boissier-Butini est la première personne connue, en Suisse, à avoir écrit six concertos pour piano. Elle innove en citant intégralement dans ses compositions des airs nationaux tant suisses qu’étrangers, tels l’hymne genevois Cé qu’è lainô, la chanson écossaise Roy’s Wife of Aldivalloch ou encore le ranz des vaches et la mazurka de Dąbrowski, futur hymne national polonais. Elle allie musique savante et airs populaires, virtuosité pianistique et empathie pour les peuples opprimés, et elle se produit avec succès comme pianiste dans les salons de Suisse romande et de Paris.

Comment une musicienne issue de cette haute bourgeoisie genevoise réputée pour son austérité a-t-elle pu développer une approche aussi large de la musique ? Quels ont été ses modèles ? A-t-elle fait des émules ? Comment a-t-elle concilié sa vie de musicienne et celle de mère de famille ? Pourquoi sa musique a-t-elle été oubliée pendant près de deux siècles ? Autant de questions qui forment le fil conducteur de cette biographie, la première consacrée à une compositrice suisse.

La musicologue Irène Minder-Jeanneret s’engage en faveur de la musique de son pays et en faveur d’une approche genrée de la musicologie. Elle est l’initiatrice du nouveau Dictionnaire de la musique en Suisse et elle a consacré sa thèse de doctorat à Caroline Boissier-Butini et à la vie musicale à Genève au début du XIXe siècle.


Livre à paraître



28.30 CHF

Fiche technique

Format15,5 X 23,5 CM
Nombre de volume1
Nombre de pages248
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication17/08/2021
Lieu d'éditionGENÈVE
ISBN9782832110614
EAN139782832110614