RHETORIQUE DE LA SINCERITE. LA POESIE MODERNE EN QUETE D’UN LANGAGE VRAI

MANNING NICHOLAS


La sincérité est la fable du langage. Elle jouit dans la poétique moderne d’une réputation de neutralité et de transcendance dont « Rhétorique de la sincérité » entreprend la nécessaire réévaluation. Quels sont les dangers sociologiques, les apories esthétiques et les incohérences historiographiques des visions traditionnelles de la sincérité en poésie ? Comment perpétuent-elles le mythe d’un langage libre de toute convention ? Ce sont là les questions que cette étude s’efforce d’élucider à la lumière des révolutions rhétoriques modernes. Il est alors possible d’identifier, chez des poètes tels que Paul Celan, Philippe Jaccottet, W.H. Auden, Yves Bonnefoy ou encore Louis Zukofsky, de nouvelles formes de sincérité tout aussi attachées à la connaissance qu’à l’émotion, à la durée qu’à l’immédiateté, à l’intersubjectif qu’au subjectif. La sincérité poétique n’est plus alors érigée au rang de parole authentique, garante de l’intégrité du sujet. Elle n’est plus réduite au statut de simple technique élocutoire. Elle est la figure rhétorique qui condense en une unique locution cette double fonction de la poésie moderne – parole de « persona » et de personne.

Ancien élève de l’École normale supérieure d’Ulm, docteur en littérature comparée de l’Université de Strasbourg, Nicholas Manning est Maître de Conférences en littérature américaine à l’Université Paris IV – Sorbonne.




85.00 CHF

Fiche technique

EditeurHONORE CHAMPION
CollectionBIBLIOTHEQUE DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format15,5X23,5 CM
No dans la collection0109
Nombre de volume1
Nombre de pages488
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication26/11/2013
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782745324894
EAN139782745324894

Extraits