LE RETOUR DU ROMAN D'AVENTURES

Formes et enjeux contemporains. À partir de Jean Echenoz

FAROUK MAY


Le roman d’aventures dont l’ambiguïté statutaire (littérature, paralittérature, littérature de jeunesse) et l’histoire lui ont valu un discrédit, mérite une approche renouvelée. À l’inverse de la démarche critique dominante, illustrée par Jean-Yves Tadié, qui a étudié « le genre au moment où il se sépare du roman », cet essai le considère au moment où il se ressource et se dissout dans le roman, dans l’essence du romanesque. Le roman d’aventures est ainsi lu en termes d’effet de lignage et d’effet de genre. Le roman d’aventures singulier d’Echenoz permet de cerner ces effets. Il convoque l’aventure au bout de la terre, au bout de la rue et au « bout de la page » ; il allie les héritages du baroque, du picaresque, de la romance à la Stevenson, du réalisme et du formalisme moderne. Sont ainsi définis les enjeux contemporains du genre.

May Farouk est docteur de l’Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et de l’Université du Caire où elle enseigne la littérature française. Elle a publié des travaux de théorie littéraire et un essai intitulé Tahar Ben Jelloun. Étude des enjeux réflexifs dans l’oeuvre (L’Harmattan, 2008).


56.40 CHF

Fiche technique

Editeur HONORE CHAMPION
Collection BIBLIOTHEQUE DE LITTERATURE GENERALE ET COMPAREE
Format 15,5 X 23,5 CM
No dans la collection 0146
Nombre de volume 1
Nombre de pages 222
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782745344748
Date de publication 23/11/2017
Lieu d'édition PARIS

Extraits