LES MUSES INCOGNUES. 1604

Édition critique par Guillaume Peureux et Hugh Roberts


Les Muses incognues (1604) inaugurent le phénomène éditorial des recueils collectifs de poésie satyrique (à la fois satirique et revendiquant la perspective du satyre), qui connut un immense succès durant les deux premières décennies du XVIIe siècle. Cette production réinvente le rapport de la poésie lyrique à la culture poétique. Elle amplifie la licence déjà présente dans la littérature humaniste, promeut une écriture et une langue innovantes, pleines d’audaces et de provocations, et enrichit, voire complexifie notre connaissance de cette période souvent réduite à la réforme malherbienne dont Les Muses incognues sont un exact contemporain.

Guillaume Peureux est professeur de littérature française du XVIIe siècle à l’université de Paris Nanterre. Il est notamment l’auteur de La Muse satyrique (1600-1622), Droz, 2014.

Professeur à l’Université d’Exeter (Angleterre), Hugh Roberts a codirigé, avec Guillaume Peureux et Lise Wajeman, un ouvrage collectif, Obscénités renaissantes, Droz, 2011, et a édité, avec Annette Tomarken, les Œuvrescomplètes de Bruscambille, Honoré Champion, 2012.


Livre à paraître



43.00 CHF

Fiche technique

EditeurHONORE CHAMPION
CollectionSOURCES CLASSIQUES
Format15 X 22 CM
No dans la collection0141
Nombre de volume1
Nombre de pages212
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication25/09/2020
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782745354310
EAN139782745354310

Extraits