NAISSANCE DU CONTE FÉMININ

Mots et Merveilles : les Contes de fées de Madame d'Aulnoy (1690-1698)

JASMIN NADINE


De 1690 à 1698, Mme d’Aulnoy publie vingt-cinq contes de fées qui la rendent, longtemps, presque aussi célèbre que Perrault. On la redécouvre aujourd’hui. Mondaine accomplie, romancière à succès, aristocrate, elle s’empare, avec bon nombre de ses consœurs, de l’humble conte populaire oral pour le faire entrer dans l’espace choisi du salon.

Il s’agit moins, cependant, de réhabiliter une talentueuse conteuse encore méconnue que de saisir les conditions d’émergence, les processus de fabrication ainsi que les enjeux qui sous-tendent l’apparition massive, sur la scène littéraire du temps, du conte de fées féminin. Car les contes sont alors, avant tout, œuvres de femmes. Ancré dans son milieu nourricier, le salon, modelé par les usages et valeurs de l’esthétique galante, largement pétri de culture féminine et moderne, le genre témoigne de la rencontre, admirée ou décriée, consensuelle ou conflictuelle, entre une forme littéraire en voie de constitution et de légitimation, une pratique et des figures ambivalentes de la femme auteur au tournant de la « seconde préciosité », un goût prononcé pour le merveilleux, enfin, un merveilleux auquel le conte de fées permet de redonner forme et sens en le resituant dans le vaste courant de la « fantaisie classique ». Interroger la naissance du conte féminin, c’est donc retracer l’histoire d’une quête et d’une conquête, celle du champ littéraire par des femmes de lettres auxquelles le conte offre un moyen d’expression privilégié.


Livre à paraître



43.90 CHF

Fiche technique

EditeurCHAMPION CLASSIQUES
CollectionCHAMPION CLASSIQUES ESSAIS
Format12,5 X 19 CM
No dans la collection0032
Nombre de volume1
Nombre de pages792
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication07/10/2021
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782380960365
EAN139782380960365