LES PROTESTANTS DU LANGUEDOC ET LA JUSTICE ROYALE DE LOUIS XIV À LA RÉVOLUTION

De l'obscurité à la lumière

JACK THOMAS


Dès sa prise de pouvoir, Louis XIV cible les protestants et organise leur invisibilité par le biais de la loi et de son interprétation par les juges. La révocation de l’édit de Nantes (1685) parachève ce processus. Plus de culte public, les derniers temples sont détruits, les pasteurs pourchassés, l’état-civil protestant, dont le mariage, doit disparaître, remplacé par les cérémonies catholiques. Malgré tout, pendant le siècle qui mène à la Révolution, les protestants pratiquent une forme de désobéissance civile qui leur vaut peines de galères, d’enfermement, d’amendes collectives et, parfois, d’exécutions. À partir de 1760, des avocats, des juristes et des intellectuels s’engagent à leur côté et transforment un droit d’oppression en droit de reconnaissance. Leur combat en faveur des familles Calas et Sirven, et pour la reconnaissance des mariages protestants marque l’histoire de France. Avec eux, Voltaire mène de grandes batailles contre le fanatisme et pour la tolérance. Jack Thomas analyse cette histoire vue du Languedoc et du ressort du parlement de Toulouse, où vivaient de nombreux protestants. Il esquisse une riche galerie de portraits d’hommes et de femmes pris dans l’étau d’une justice longtemps partiale et de leurs défenseurs qui dénoncent son intolérance.

Jack Thomas est né et a fait ses études aux États-Unis avant de se consacrer à l’histoire de France. Il est professeur émérite d’Histoire à l’Université de Toulouse-Jean Jaurès et membre du laboratoire FRAMESPA. Il est président des Amis des Archives de la Haute-Garonne et vice-président de la Fédération historique de la région Occitanie.




88.00 CHF

Fiche technique

EditeurHONORE CHAMPION
CollectionVIE DES HUGUENOTS
Format15,5 X 23,5 CM
No dans la collection0092
Nombre de volume1
Nombre de pages504
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication28/04/2022
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782745357229
EAN139782745357229

Extraits