LES MONSTRES DES HOMMES

Un inventaire critique de l'humanité au XIIIe siècle. Édition bilingue, avec ses enluminures, présentée et annotée par P.-O. Dittmar et M. Pérez-Simo


Comment les monstres viennent-ils à la littérature ? À la fin du XIIIe siècle, Les Monstres des hommes constitue la première tentative en français et en vers de chanter la diversité des formes humaines. Les peuples monstrueux ne sont pas seulement décrits, mais dotés de coutumes désarmantes et présentent une remarquable proposition d’anthropologie spéculative.

Chaque monstre d’Orient trouve ici son équivalent dans la société occidentale, dont le texte fournit une critique radicale : non seulement tous les monstres sont des hommes, mais tous les hommes, même en Occident, même les plus beaux, nobles et pieux, sont des monstres.

Ce texte, conservé dans un manuscrit unique, pratiquement inconnu, qui fait alterner tristesse et colère, érudition et effets d’oralité, appels à la révolte et obscénité, est ici traduit pour la première fois. Il est accompagné dans cette édition des miniatures, indispensables à la compréhension du texte.

Pierre-Olivier Dittmar (EHESS) et Maud Pérez-Simon (Univ. Sorbonne Nouvelle/IUF) portent sur ce texte un regard anthropologique et littéraire. La découverte de ce manuscrit leur permet d’offrir au public un texte dont le sens était réputé « désespéré », à la fois pour son fond, volontiers absurde, et pour sa forme.


Livre à paraître



26.50 CHF

Fiche technique

EditeurCHAMPION CLASSIQUES
CollectionCHAMPION CLASSIQUES MOYEN AGE
Format12,5 X 19 CM
No dans la collection0063
Nombre de volume1
Nombre de pages352
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication29/08/2024
Lieu d'éditionPARIS
ISBN9782380960952
EAN139782380960952