SUR LE FRONT FRANÇAIS

Verdun et l'Argonne

DE TRAZ ROBERT


De tous les pays restés en marge du conflit, la Suisse est certainement celui qui a le plus profité de la dynamique historiographique générée par le centenaire de la Grande Guerre. Déjà bien servie par une recherche féconde, l’histoire des intellectuels a largement bénéficié de cette impulsion aujourd’hui encore très sensible. Pour autant, des pans entiers de l’histoire de la cléricature suisse n’ont pas encore été investis. La réédition de cette plaquette publiée par Robert de Traz en 1917 suite à la tournée qu’il réalisa pour le Journal de Genève, doit être l’occasion d’en éclairer un aspect encore mal connu.

Préface de Landry Charrier.

Robert de Traz (1884-1951) est un romancier et essayiste suisse. Après s’être distingué par ses activités tapageuses dans la Voile latine (1906-1910) et les Feuillets (1911-1913), il publie, en 1913 son premier livre important : L’Homme dans le rang (1913). Il joue un rôle actif dans la fondation de la Nouvelle Société helvétique (1914). En 1920, il fonde la Revue de Genève, revue cosmopolite qui publie les meilleures signatures de l’époque. Dans L’Esprit de Genève (1929), il exalte la mission internationale de sa ville d’adoption, devenue siège de la Société des Nations. Ses romans et recueils les plus significatifs sont La Puritaine et l’amour (1917), Fiançailles (1922), Complices (1924). En 1938, il est reçu à l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique.




18.55 CHF

Fiche technique

Format 14 X 21 CM
Nombre de volume 1
Nombre de pages 88
Type de reliure BROCHÉ
Date de publication 09/05/2016
Lieu d'édition GENÈVE
ISBN 9782051027786
EAN13 9782051027786

Revue de presse