SAVOIR ET CIVISME

Les sociétés savantes et l'action patriotique en Europe au XVIIIe siècle. Édités par Michèle Crogiez, Juan Manuel Ibeas Altamira et Alain Schorderet


À l’image de la Société économique de Berne, ou impulsées par la même conception du rapport au monde, des sociétés d’utilité publique se développent partout en Europe dans la deuxième moitié du dix-huitième siècle. Cercle patriotique ou agronomique, club politique ou loge maçonnique, cette structure sociale qui se veut influente sur la collectivité adopte des buts ou des stratégies politiques variables. Supervisées ou soutenues par l’Etat parfois, créées pour compenser ses manquements ailleurs, ces sociétés expriment leur idée de ce que doit être l’action politique ou publique et du rapport que doivent entretenir savoir, élitisme social et développement socioéconomique. Se démarquant de la bienfaisance et avant la conceptualisation de la philanthropie, ce mouvement élabore la notion d’utilité sociale.




50.00 CHF

Fiche technique

Format15,5 X 23,5 CM
Nombre de volume1
Nombre de pages412
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication24/10/2017
Lieu d'éditionGENÈVE
ISBN9782051028110
EAN139782051028110

Revue de presse