SISMONDI, PRÉCURSEUR IGNORÉ PAR MARX

Traduit de l'anglais

MAZZEI UMBERTO


L’influence de Sismondi sur Marx est reconnue par l’ensemble des spécialistes de Marx. Jean Charles Léonard Sismondi (1773-1842), né une génération avant Marx, forgea notamment le concept de plus-value du travail des ouvriers. Il fut l’un des premiers à étudier l’économie à partir d’une approche historiciste et à critiquer le modèle économique promu par David Ricardo qui devait nécessairement, selon lui, encourager la concentration des richesses. Sismondi affirmait que cette concentration des biens serait la cause des crises systémiques du système capitaliste : lorsque d’importants capitaux sont investis, on assiste souvent à une surproduction difficile à absorber par une classe de travailleurs sous la menace du chômage et de salaires à la baisse. Aujourd’hui encore, les capitalistes sont seuls à bénéficier des avantages que les découvertes de la science et de la technologie fournissent à la production de biens matériels.

UMBERTO MAZZEI, docteur en Sciences Politiques de l’université de Florence, a donné des cours d’économie internationale dans plusieurs universités d’Amérique Latine (Venezuela, Colombie, Argentine, Guatemala) ainsi qu’aux États-Unis. À Genève il a été consultant pour des organisations internationales telles que l’UNCTAD et le CCI et, dans son activité de journaliste, il s’est spécialisé dans l’analyse des négociations au sein de l’OMC.


21.00 CHF

Fiche technique

Format 11,5 X 19 CM
Nombre de volume 1
Nombre de pages 94
Type de reliure BROCHÉ AVEC RABATS
ISBN 9782051028172
Date de publication 30/04/2018
Lieu d'édition GENÈVE