"OPÉRATION SVETLANA"

Les six semaines de la fille de Staline en Suisse

EMMENEGGER JEAN CHRISTROPHE


Quel étrange destin amena la fille de Staline à séjourner en Suisse ? Durant six semaines du printemps 1967, Svetlana Allilouïeva trouva refuge dans ce pays, sous le faux nom de Miss Carlen. Fuyant l’URSS depuis l’Inde, elle s’adressa d’abord à l’ambassade des États-Unis, qui l’envoya clandestinement à Rome. Mais aucun pays ne souhaitait lui accorder l’asile politique.

Sous la pression américaine, c’est en Suisse qu’elle dut patienter pendant près de deux mois, avant que les États-Unis ne daignassent l’accueillir, en tant que simple immigrée. Pendant ce temps, la Suisse mit en oeuvre une « opération Svetlana » pour garder secrets les lieux de séjour de cette fausse touriste. Aucun contact avec la presse, aucune déclaration politique ne lui furent autorisés.

Ainsi, la dissidente la plus fameuse de l’histoire de la Guerre froide se trouva réduite au silence, à cause des enjeux de politique internationale et des raisons d’État. Les plus hautes autorités helvétiques furent mises au défi de gérer cette affaire qui ressemble à un roman policier, avec des épisodes faisant intervenir les services secrets. C’est en Suisse que le destin de la fille de Staline se joua. George Kennan vint l’y trouver pour régler les formalités de son départ. Emmanuel d’Astier de la Vigerie, pour tenter de la dissuader de se rendre aux États-Unis. Ce livre raconte pour la première fois cette histoire méconnue, à

partir d’archives, de témoignages et de correspondances inédits.




37.05 CHF

Fiche technique

CollectionETUDES HISTORIQUES
Format15,5 X 23,5 CM
No dans la collection0002
Nombre de volume1
Nombre de pages416
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication20/08/2018
Lieu d'éditionGENÈVE
ISBN9782051028196
EAN139782051028196

Revue de presse

Extraits