FAIRE L AUTEUR EN RÉGIME NÉO-LIBÉRAL

Rudiments de marketing littéraire

MEIZOZ JÉRÔME


« Un écrivain est-il un vendeur d’aspirateurs comme un autre ? » demandait le quotidien Le Matin (18 octobre 2015).

Quelles relations la création littéraire entretient-elle avec les processus industriels ? Quand et comment le nom d’auteur devient-il une « marque » commerciale ? Depuis quand certains médias veulent-ils exhiber les écrivains, en privilégiant souvent les « belles gueules » ? Pourquoi des codes narratifs inspirés du cinéma s’imposent-ils peu à peu dans l’édition ? Et que devient, dans ce contexte, la biblio-diversité ?

À partir de documents et d’études de cas (Joël Dicker et d’autres), Jérôme Meizoz évalue les effets du marketing sur la création littéraire actuelle. Jérôme Meizoz est professeur associé de littérature française à l’université de Lausanne et écrivain.

Lauréat de l’Académie suisse des Sciences humaines (2005), il a publié de nombreux essais, dont La littérature « en personne ». Scène médiatique et formes d’incarnation (Slatkine, 2016). Parmi ses récits, Séismes (Zoé, 2013) ; Haut Val des loups (Zoé, 2015) ; Faire le garçon (Zoé, 2017, Prix suisse de littérature 2018) ; Haute trahison (La Baconnière, 2018) et Absolument modernes ! (Zoé, 2019).


Livre à paraître



31.20 CHF

Fiche technique

Format14 X 21 CM
Nombre de volume1
Nombre de pages256
Type de reliureBROCHÉ
Date de publication18/08/2020
Lieu d'éditionGENÈVE
Indic. sur auteur originalMEIZOZ JEROME
ISBN9782051028615
EAN139782051028615

Extraits